Le SNPREES-FO est présent dans les Universités, les IUT, les IUFM, les Ecoles d'Ingénieurs, les Grands Établissements, au CNRS, à l'IRSTEA, à l'IRD, à l'INSERM, dans les CROUS etc...
Il a vocation à syndiquer tous les personnels de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche quels que soient leurs statuts et leurs catégories.
Actualité

Appel à la mobilisation dans les établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche le 11 décembre 2014

L’Enseignement supérieur et la Recherche connaissent un plan de restructuration de grande ampleur : regroupements d’établissements, notamment au travers des COMUE, manque de financement qui entraîne des limitations des capacités d’accueil, des suppressions d’options, des fermetures de filières… Dans tous les établissements, nous subissons le gel et la suppression de nombreux postes (les emplois deviennent la variable d’ajustement des budgets) et la dégradation des conditions de travail à cause du manque de moyens.

Lire la suite : Communiqué du 9 décembre 2014


Elections professionnelles :
Force Ouvrière représentatif dans l'enseignement supérieur et
la recherche

C'est la première fois que des élections générales avaient lieu pour élire les représentants du personnel au Comité Technique Ministériel de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (CTMESR) depuis la loi de 2010 sur la rénovation du dialogue social, issue des accords de Bercy.

La liste SupAutonome-FO et SNPREES-FO présentée par la FNEC FP-FO au CTMESR a obtenu 6424 voix, soit 7,42 % des 86633 voix exprimées. FO obtient un siège sur les quinze, FO est représentatif dans l'enseignement supérieur et la recherche.

Lire la suite : Communiqué du 8 décembre 2014


CNESER des 24 et 25 novembre
4 projets de décrets « COMUE » sur 4 ont reçu un avis négatif
Plus que jamais : la ministre ne doit pas publier les décrets COMUE !

Un nouvel échec du gouvernement

  • Avec ce vote du CNESER, ce sont au total 12 projets de décrets sur 14 qui ont reçu un avis négatif.
  • 11 projets de statuts de COMUE n’ont pas encore pu être finalisés, alors que la loi Fioraso fixait comme date limite de dépôt au ministère le 23 juillet 2014

Les votes des élus et représentants syndicaux contre ces COMUE dans les CT d’établissements comme les votes du CNESER expriment le rejet massif de ces COMUE par l’immense majorité des personnels.

Lire la suite : Communiqué du 5 décembre 2014


RASSEMBLEMENT LE 24 NOVEMBRE, LORS DU CNESER, DEVANT LE SECRETARIAT D’ETAT A L’ESR

Nous ne voulons pas des ComUE, nous voulons des postes et des crédits récurrents

Les organisations syndicales soussignées du système d’enseignement supérieur et de recherche (ESR) constatent la dégradation continue des conditions de fonctionnement de l’ESR. Qu’il s’agisse des étudiants, des personnels techniques et administratifs des universités et des organismes, des enseignants-chercheurs et des chercheurs, tous sont touchés par la précarité des collègues jeunes et moins jeunes, par des budgets insuffisants et inappropriés, par des carrières bloquées, par des conditions de travail, d'études et de vie dégradées.

Lire la suite : Communiqué du 18 novembre 2014