Le SNPREES-FO est présent dans les Universités, les IUT, les IUFM, les Ecoles d'Ingénieurs, les Grands Établissements, au CNRS, à l'IRSTEA, à l'IRD, à l'INSERM, dans les CROUS etc...
Il a vocation à syndiquer tous les personnels de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche quels que soient leurs statuts et leurs catégories.
Actualité

Communiqué de soutien à la grève du 19 mai pour le retrait de la réforme du collège

Le SNPREES-FO et SupAutonome-FO, syndicats de l’enseignement supérieur et de la recherche, tiennent à apporter leur entier soutien à l’appel à la grève le 19 mai 2015, émanant des syndicats SNES-FSU, SNEP-FSU, SNALC-FGAF, SNFOLC, SNETAA FO, CGT Educ’action, SUD Éducation, SNCL-FAEN.

Ils rejoignent les collègues enseignant en collège dans leur refus de cette réforme qui :

Lire la suite : Communiqué du 7 mai 2015


RIFSEEP : Pas de report, mais abrogation !

L’annonce du report, au 1er janvier 2016, hormis pour les administrateurs civils, de la mise en place du RIFSEEP (Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, des Sujétions, de l'Expertise et de l'Engagement Professionnel), au motif de contraintes techniques, n’est pour le SNPREES-FO aucunement une réponse satisfaisante, et manifeste les résistances.

FO rappelle :

Lire la suite : Communiqué du 5 mai 2015


CNESER du 27 avril :
une seule voix favorable, quasi unanimité contre le budget de l’Enseignement Supérieur 1

Ce CNESER a examiné le projet de répartition des moyens 2015 aux établissements de  l’Enseignement Supérieur, alors que légalement le vote aurait dû avoir lieu avant la fin de l’année civile 2014.
Le ministère a annoncé un budget en hausse de 170 millions qui, en fait, va se réduire à 70 millions pour cause de mise en œuvre du Pacte de Responsabilité, et qui va aboutir à l’aggravation des mesures d’austérité dans les établissements autonomes !
Il n’y a pas d’autre raison à ce vote négatif « historique » des membres du CNESER.

Lire la suite : Communiqué du 27 avril 2015


CGT-INRA, SNTRS-CGT, FERC-SUP-CGT, SNCS-FSU, SNESUP-FSU, SNEP-FSU, SNPREES-FO, SupAutonome-FO,
SUD-RECHERCHE EPST
Une vacance du pouvoir inacceptable.

Après avoir été sous la tutelle d’une ministre devenue secrétaire d’État lors du dernier remaniement ministériel, les institutions de l’Enseignement supérieur et de la Recherche n’ont désormais plus d’interlocuteur politique dédié depuis presque deux mois.

Lire la suite : Communiqué du 22 avril 2015